Épée d'honneur offerte au Commandant Marchand…

Lot 189
2 000 - 4 000 €
Résultats sans frais
Résultat: 16 000 €

Épée d'honneur offerte au Commandant Marchand…

Épée d'honneur offerte au Commandant Marchand en 1899 par le journal «La Patrie»
Monture en bronze argenté, fusée reprise en ciselure représentant la déesse Hator (reste de dorure). Branche de garde composée de deux crocodiles du Nil affrontés, tenant dans leur gueule un anneau dans lequel devait se trouver un scarabée en jade. L'extrémité de la croisière termine en fleur de lotus émaillée (une manquante). Clavier ajouré, en émail cloisonné, représentant le pectoral de Ramsès II composé de l'oiseau à tête de bélier, qui est une forme du dieu solaire, enveloppant de ses ailes le nom de «FASHODA» gravé dans un cartouche, et surplombant Nekhbet et Oudjat, déesses du Sud et du Nord, protectrices de l'Égypte, pourvues d'une seule paire d'ailes déployées pour deux. Contre-clavier amovible émaillé et cloisonné représentant deux cobras royaux encadrant le disque solaire
Lame de 82 cm à deux tranchants et à gouttière centrale commençant au premier tiers, entièrement damasquinée
Fourreau en cuir de crocodile (léger manque à l'extrémité du revers) à deux garnitures en laiton argenté et gravé de nénuphars, garniture du revers supérieur comportant l'inscription «AU COMMANDANT MARCHAND LES FRANCAIS RECONNAISSANTS SOUSCRIPTIONS DU JOURNAL LA PATRIE 1899» dans un cartouche, bouton de chape représentant la tête d'Anubis, bouterolle ciselée
L. totale 98 cm
Cette épée, offerte sur souscription au commandant Marchand lors d'une grand cérémonie patriotique, a été conçue par Marquet de Vasselot (son dessin est reproduit dans la revue «L'illustration» de la même époque). Elle commémore l'épisode de Fashoda, le 25 août 1898, qui mit à mal l'Entente Cordiale avec les
Britanniques et faillit déclencher une guerre.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue